Posté le 14 février 2007 (lectures 6,728)
LFFM: Internet-Problème de couple
Question 1 : salam aleykoum, j'ai une fille de 21 ans, mariée depuis 1 an. Son mari et elle sont séparés pour réfléchir car elle l'a souvent surpris entrain de tchater avec des femmes sur internet, et malgré sa demande s'arreter ces pratiques, il les a continuées. Cela fait maintenant une semaine qu'elle est retournée vivre avec nous. Elle s'interroge sur l'attitude qu'elle doit arborer et sur l'aide éventuelle d'un conseiller conjugal qu'elle devrait demander. Merci de me conseiller pour l'aider à sortir de cette crise.


Wa Aleykoum Salam wa Rahmatolahi wa Barakatou,

Les relations de couple sont parfois compliquées. Votre fille est encore jeune, comme son mariage. La crise que son couple traverse peut etre passagère. Il n'est pas facile de trouver tout de suite l'harmonie, de vivre ensemble, de conjuguer deux caractères et passés differents. Beaucoup de jeunes idéalisent le mariage et l'Autre, en pensant que forcément "puisque nous sommes tous deux musulmans tout devrait bien se passer" ou "puisque nous nous aimons, tout devrait bien se passer". Il faut savoir être patient et compréhensif pour trouver la réelle complicité et l'harmonie au quotidien. L'idéalisation du mariage et de l'Autre peuvent être la source de grandes déceptions, auxquelles il faut réagir avec calme, reflexion et patience.

Chacun a des défauts, plus ou moins importants, et le conjoint ne peut parfois les decouvrir qu'une fois marié. Certains traits de caractères ou comportements peuvent paraitre insupportables au premier abord et surtout si on n'appréhende l'Autre qu'avec une idéalisation personnelle.
Le mari comme la femme vont devoir accepter que l'Autre n'est pas celui ou celle dont il revait. Il ou elle n'est qu'un simple etre humain avec des défauts mais également des qualités. Pour que le couple dure dans le temps, chacun doit faire des concessions et faire de la réalité du couple un rêve et non le contraire qui n'est pas réaliste !

De manière humaniste, c'est une expérience très enrichissante, de savoir vivre et de tolérance, dans laquelle l'individu va faire la démarche de penser à son rapport avec l'Autre, sans tout accepter, ni tout rejeter, mais tout simplement en sachant tirer le meilleur de chacun, et savoir changer ses propres défauts pour le bonheur de son conjoint mais aussi de soi-même.

Il faut vouloir devenir meilleur et rendre l'autre meilleur dans le couple, et savoir endurer les épreuves, les surmonter par la force de sa foi et de son intelligence. Ce qui peut paraitre pénible devient alors au contraire un magnifique cercle vertueux : "plus je te fais du bien, mieux je me sens et meilleur tu deviens et alors tu vises aussi à me faire du bien etc"

L'amour est le souffle d'un couple, mais il ne suffit pas. Il faut y ajouter la bienveillance, la patience, et le respect. L'union de deux êtres devant Dieu est sacrée et notre responsabilité est engagée non seulement dans la société mais surtout devant Dieu. Se lier à une créature de Dieu, pouvoir en partager les liens les plus intimes sont des Grâces de Dieu. Nous ne devons pas les dévaluer et les dénigrer comme de simples désirs personnels.

Pour revenir à votre question, vous ecrivez que votre gendre parle avec des femmes sur internet.Connaissez vous la teneur de ses propos ? Est ce de la seduction ou rien de cela?

Si notre religion legifere les relations entre les hommes et les femmes, la plupart d'entre nous a grandi dans la mixité voire la promiscuité entre hommes et femmes et peuvent une fois marié avoir du mal a modifier leur comportement.

Votre gendre a t il conscience qu'il peine sa femme? Pense t-il mal agir?

Le dialogue ne veut pas dire informer juste la personne, mais réellement établir un échange et faire comprendre à l'Autre le fond de sa pensée. Un couple a des bases plus profondes que de simples divergences ou conflits, et il faut savoir puiser dans l'intimité et le lien qui lient deux êtres mariés pour se sortir des mauvaises passes, pardonner les erreurs de l'Autre, l'aider à devenir meilleur.

Chaque individu a besoin de plus ou moins de choses pour être épanoui. Il faut savoir aussi dans une certaine mesure se remettre en question quand des relations se dégradent et se demander : ai-je su l'écouter et lui apporter l'affection dont il ou elle a besoin ? Quels sont mes tords ? Qu'est-ce qui pousse l'autre à agir ainsi ? Se poser ces questions et ne pas rompre tout par colère peut éclaircir bien des troubles et apaiser nombre de coeurs.

En islam, en cas de difficultés dans un couple dans lequel le dialogue n'arrive pas à être instauré, chacun peut faire appel à un tiers pour le représenter afin de parler de ce qui ne va pas dans un cadre adapté. Vous pouvez demander soit l'aide d'un conseiller conjugal, soit d'un tiers de votre choix ( chacun venant avec une personne musulmane sage et de confiance (père imam par exemple) pour que votre fille et son mari se voient, puissent se dire ce qu'ils pensent sans s'enerver et tacher de prendre chacun des engagements corrects. Et aussi pourquoi pas pour essayer de déceler son tord et pas seulement celui de l'autre. En essayant d'améliorer la situation à deux, c'est beaucoup plus facile et valorisant et ça évite de placer l'autre comme une victime ou un coupable.

L'intervention d'une tierce personne peut permettre à la fois de ne pas se mettre en colère dès le premier mot prononcé, d'avoir un regard exterieur plus neutre, et de créer un climat plus serein plus disposé au dialogue réel et non au réglement de comptes ! Mais ça ne doit pas etre pris comme une solution de facilité et il ne faut pas que le couple base son dialogue à travers une tierce personne.

Quand les conflits sont trop importants, une séparation peut calmer un peu chacun et aider à reflechir, à prendre conscience des efforts a faire des erreurs faites a ne pas refaire. Mais ceci ne doit pas être une pratique courante et les problèmes doivent être suffisament graves pour recourir à cette solution le cas échéant.

Sachez que les conflits et les incompréhensions existent de manière naturelle dans un couple, et qu'il faut savoir avoir confiance en son conjoint et faire preuve d'esprit et de tolérance pour passer outre les difficultés de la vie.

Que Dieu vous guide.