Posté le 26 août 2016 (lectures 542)
LFFM: Communiqué

La Ligue Française des Femmes Musulmanes salue la décision du Conseil d'État prise ce jour de suspendre larrêté "anti-burkini" de Villeneuve-Loubet. Cette décision devrait faire jurisprudence et s’appliquer aux arrêtés pris par d’autres maires.

227 années, jour pour jour après la proclamation de la déclaration des droits de l'Homme, la France revient à ses vraies valeurs. Cette décision est ainsi une victoire sur l'obscurantisme, l'islamophobie et la haine.




Nous sommes nombreux à nous réjouir de cette décision ; la Ligue des Droits de l'Homme a d'ailleurs publié un communiqué en ce sens en dénonçant la volonté de certains politiques de "porter atteinte à la liberté de conscience, aux libertés individuelles et de faire la laïcité un instrument d'exclusion". La Ligue des Droits de l'Homme a qualifié ce débat de "ridicule" et source de "division de la nation selon l'origine et la religion des hommes et des femmes qui y vivent".

En effet, en quelques jours, la France a été le lieu d'un débat ridicule et enflammé, marqué par des manifestations visant à humilier les femmes musulmanes souhaitant nager en burkini à la plage. Des femmes ont été verbalisées en raison de leur tenue de plage ; d'autres l'ont même été en raison de leur simple voile couvrant leurs cheveux.

La haine plus forte que la liberté ?

L'invalidation de ces arrêtés discriminatoires et stigmatisants est une victoire de la liberté individuelle. Il fallu aller jusqu'au Conseil d'État pour arrêter cette mascarade cautionnée par des maires, et pire encore par des hommes politiques tels que Manuel Walls ou Nicolas Sarkozy.

A l’approche des élections présidentielles, la Ligue Française des Femmes Musulmanes dénonce fermement la course aux voix électorales, basée sur la haine de l'autre, envers et contre les valeurs de la République. Les citoyens français ne doivent pas oublier les prises de position honteuses et discriminatoires prises par certains politiques, et cela devra peser dans nos voix durant la campagne électorale pour la présidentielle.

La Ligue Française des Femmes Musulmanes insiste sur l'importance des valeurs de la liberté, de l'égalité et de la fraternité qui caractérisent notre République et que nous devons continuer à défendre avec conviction.

Vive la Démocratie, vive la République, vive la Laïcité !

La Ligue Française des Femmes Musulmanes,

Le 26 Août 2016


Faire diffuser ce communiqué en version PDF en cliquant sur ce lien