Posté le 31 juillet 2015 (lectures 826)
LFFM: Vive les vacances !
L'été venu est souvent l'occasion pour un certain nombre d'entre nous de prendre des congés. 

Que l'on parte quelque part ou que l'on reste chez soi, les congés, que l'on appelle plus communément les vacances, sont un moment privilégié et souvent très attendu. Les vacances sont une période de temps pendant laquelle une personne cesse son activité habituelle. 




1. Et si nous partions en vacances ? 

Quand certains rêvent de "tout quitter" en l'espace d'un instant pour partir dans un endroit ou l'on pourrait s'évader du quotidien, la réalité est souvent différente. Partir en vacances se prépare. 

Quelle sera la destination ? Avec qui partir ? Quel sera le budget alloué au voyage et à l'hébergement ? 
Partirons-nous vers une contrée inconnue pour découvrir une culture, une ville, un pays ? 
Ou irons-nous voir des proches, de la famille, pour se ressourcer et se retrouver ? 


2. Quel est le programme ? 

Le but princeps des vacances est de se reposer. Se reposer ne signifie pas nécessairement s’adonner à la farniente et ne rien faire. Chaque personne a une vision différente du repos. Pour certains, le repos, c'est de ne pas avoir à travailler. Pour d'autres, c'est d'y associer un facteur comme le fait de ne pas avoir à cuisiner, ou de quitter son domicile pour permettre à son corps et son esprit de se ressourcer ailleurs et de voir autre chose. 

Un conseil : même si vous adorez vous coucher tard, prévoyez quand même de dormir une durée suffisante (8 à 10 heures pour la plupart d'entre nous), pour permettre à votre corps de récupérer. Tâchez de vous accordez quelques jours ou vous vous coucherez avant minuit. 

Le simple fait d'être en vacances permet parfois de recharger les batteries. 

Certaines personnes ont besoin de planifier de manière précise, "pour ne pas s'ennuyer" et de risquer aucune déconvenue. La planification des activités est intéressante et peut être profitable mais tachez quand même de ne pas être excessif. 

Les parents doivent également conjuguer leurs envies et leurs besoins avec ceux de leurs enfants. 

Selon l'endroit ou vous êtes, prévoyez de les amener au moins une fois se baigner à la mer ou à la piscine. C'est une activité souvent très appréciée par les enfants. Ne les forcez pas à rester trop longtemps dans l'eau s'ils ne sont pas à l'aise, s'ils ont froid ou s'ils sont fatigués.

 A contrario, évitez de les baigner entre 12h et 16h car le rayonnement UVB est à son maximum (les UVB sont responsables des coups de soleil), même si vous les avez enduits de crème solaire. 
Les nourrissons ne doivent pas être exposés au soleil (même si vous les avez enduit de crème solaire).

Proposez à vos enfants régulièrement à boire (de l'eau), et également un en-cas après la baignade. 
Chapeau, casquette et autres couvre-chef, sont les bienvenus, pour les petits et les grands. 

3. On fait nos valises

Tout d'abord, (et c'est souvent ce que l'on oublie), passons par la case "Santé et Hygiène"

- La trousse de toilette doit comporter les classiques "dentifrice-shampoing-gel douche ou savon" mais pourquoi ne pas emporter avec vous également une crème hydratante universelle ? En effet, le changement de climat ou d'eau peut mettre votre peau à rude épreuve. 

- Prévoyez une "trousse de secours" dans laquelle vous mettrez soigneusement : 
un désinfectant ou un antiseptique
une boite de compresses
une boite de pansements
très important : votre traitement habituel (traitement de l'asthme, de la thyroïde, du diabète, de l'hypertension artérielle, etc)
un antipyrétique (= contre la fièvre) avec comme premier choix le paracétamol (prévoir pour les adultes et pour les enfants)
un thermomètre
un anti-diarrhéique
éventuellement un antibiotique (pour cela, je vous conseille de consulter votre médecin traitant avant le voyage, quelle que soit la destination, pour qu'il vous prescrire de manière éclairée et si besoin)
éventuellement un anti-histaminique (médicament de première intention en cas de réaction allergique peu sévère ; en cas de locales invalidantes à des piqûres d'insectes). 
Les "petits plus" : 
- un baume calmant contre les piqûres de moustique et un répulsif ; 
- une pince à épiler
- Un écran solaire : indice 50 pour les phototypes clairs et les enfants, indice 10 à 30 pour les peaux plus mates. Aucun écran "total" n'existe vraiment. Ainsi, si vous voulez bronzer, sachez que les crèmes solaires n'empêchent pas de bronzer, mais qu'elles permettent juste de limiter les risques liées à l'exposition intense au soleil. 

- des lunettes de soleil avec la norme CE 100% UV. 


Enfin, il est judicieux d'apporter des jeux :  poupées, voitures, figurines, livres de coloriage, crayons de couleur et feutre, livres d'histoire, et des jeux de société. Prévoyez plutôt plus que pas assez. Selon l'âge, on prévoit des livres, des livres de jeux et notamment le fameux "cahier de vacances" qui est souvent un interlude ludique (si tenté que vous le présentiez en tant que tel bien sûr...). Jouer et partager leurs activités avec vos enfants est l'occasion parfaite de vous rapprocher de vos enfants, quand le rythme de vie quotidien ne le permet pas toujours de manière prolongée. 

On évite de prévoir des activités trop laborieuses qui pourraient écœurer vos enfants. Inculquez leur le plaisir de s'instruire et montrez leur que ça n'est pas une corvée mais plutôt une vraie distraction. Sachez également que chaque enfant est différent. Plutôt que forcer, apprenez à connaitre ce qui leur fait plaisir.  

Évitez d'emporter des objets trop précieux qui pourraient vous être dérobés, que vous pourriez perdre en cas de bagage égaré (ça n'arrive pas qu'aux autres !).


Dernier conseil : soyez prudents sur la route et ne laissez pas votre bonne humeur s'entacher des déconvenues éventuelles. Comme disait mon grand-père, les vacances commencent dès qu'on franchit la porte de la maison ! 

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter d'excellentes vacances. 

J'oubliais le plus important : n'oubliez pas le doudou du petit dernier !