Posté le 11 septembre 2013 & (lectures 1,847)
LFFM: Musulmane, nous avons le droit de restreindre votre liberté !
Par Myriam et Kawthar Musulmanes, nous avons le droit de restreindre votre liberté !

Nous sommes deux sœurs voilées en deuxième année d'étude en soins infirmiers à Nice. 
Lors de notre première rentrée en septembre 2012, nous avions retiré de notre propre gré notre voile car nous savions qu'il était interdit dans l'établissement. Pour ne pas nous sentir trop "nue" et mal à l'aise, nous avons opté pour le port d'un bandeau qui laisse apparaître nos cheveux à l'arrière, afin de ne pas rencontrer de problème avec notre établissement. Nous avons essuyé plusieurs remarques au cours de l'année mais sans grande importance, jusqu'à la fin de l'année où la directrice adjointe, nous avait indiqué qu'à la rentrée 2013, la direction prévoyait une annexe au règlement afin de nous interdire également le port du bandeau. Nous avions eu une discussion au cours de laquelle nous pensions l'avoir convaincue qu'une telle annexe était uniquement de l'acharnement. Nous lui avons clairement stipulé que le bandeau que nous portions  n'était qu'un "accessoire de coiffure".


Lundi, lors de la rentrée, nous avons reçu une annexe au règlement intérieur sur lequel stipule que les larges bandeaux ( plus de 10 cm) sont désormais interdits... Nous avons été très touchée par cet acharnement qui vise la suppression de notre liberté individuelle uniquement à cause de notre appartenance religieuse. Aussi, nous avons refusé, mon amie et moi, de signer le document que l'on nous demandait, document qui acquiesce de la bonne prise de connaissance de l'annexe au règlement. La professeur coordinatrice est alors venu nous voir pour nous demander de signer. Nous lui avons répondu que nous ne pouvions signer tant que nous n'avions pas discuté avec un avocat de la légitimité de ce document et de ce règlement que nous ressentions comme un acharnement contre nos personnes. Suite à cela, nous avons été convoqué le jour même chez la directrice, rendez vous que nous avons déplacé à mercredi afin de nous permettre de consulter un avocat.
 
Mardi, nous avons prie contact avec le CCIF, la LDJM et le Comité 15 Mars et Libertés  que nous remercions énormément pour leur efficacité et leur rapidité !!! Notre affaire a immédiatement été prise en charge. Il nous a été demandé les documents en question ainsi que les détails afin d'étudier notre cas. Dès le lendemain le CCIF a contacté la direction de notre établissement avant que nous les rencontrions et le problème était réglé. La direction est revenu sur son annexe au règlement et nous pouvons continuer à porter notre bandeau du nombre de centimètre que nous voulons... 
Cela peut peut être sembler minime pour certains, mais pour nous, il s'agit d'une grande victoire, celle de notre liberté individuelle ! 
En effet, nous sommes musulmanes et notre appartenance religieuse ne doit pas être source d'acharnement contre nous. Priver un individu du choix de sa tenue vestimentaire juste parce qu'il est musulman, doit cesser ! Nous tenons à ce que notre témoignage soit publié afin d'inviter toute personne qui pense subir une injustice du fait de sa religion à contacter le CCIF, qui rapidement mettra tout en oeuvre pour nous éclairer et faire valoir nos droits ! 

Il est temps de faire valoir nos droits et de ne plus laisser l'injustice régner.

Merci a toute l'équipe du CCIF, ainsi qu'à la LDJM et au Comité 15 Mars et Libertés pour leur soutien.


Myriam et Kawthar