Posté le 19 mars 2013 (lectures 1,457)
LFFM: Succès pour l'opération 100 % femmes « Une rose, un sourire »

Article du 12 Mars 2013 par La Rédaction de Saphirnews : Succès pour l'opération 100 % femmes « Une rose, un sourire »

Avec l'opération « Une rose, un sourire », les bénévoles de la Ligue Française de la Femme Musulmane (LFFM) ont distribué à l'occasion de la Journée internationale de la femme, le 8 mars, « plus de 1 200 roses et des sourires sans limites », nous indique Hela Khomsi, la présidente de l'association. 



Pour souhaiter une bonne fête à toutes les femmes, la LFFM avait décidé de distribuer des roses à la gent féminine. Cette distribution s'est déroulée à Caen et à Lille, le vendredi 8 mars ; à Paris et à Clermont-Ferrand, samedi 9 mars.

« Tout s'est très bien passé. L'opération a eu beaucoup de succès. Il y a eu juste quelques refus mais, la plupart du temps, on a réussi à arracher des sourires », commente Mme Khomsi. 

A Paris, l'opération s'est déroulée par beau temps pour ne rien gâcher du plaisir. Un soleil visiblement propice au dialogue au vu de certaines réactions des plus improbables. « "Je suis normalement raciste mais vous voir m'inspire de la sympathie", nous a dit une femme », raconte ainsi la présidente de la LFFM. A Clermont-Ferrand, des roses distribuées sur la voie publique ont aussi été livrées au domicile ou sur le lieu de travail d'une dizaine de personnalités féminines de la ville. En outre, la distribution fut très rapide. Dans chaque ville, en une quinzaine de minutes, 300 roses étaient offertes. 

Avec leur écharpe portée comme des Miss, où figuraient le nom et le logo de la LFFM, les bénévoles, « des jeunes filles pleines d'enthousiasme et rayonnantes », ont su attirer les badauds.

Les bénévoles de la Ligue Française de la Femme Musulmane (LFFM) lors de l'opération "Une rose, un sourire" à Lille, le 8 mars 2013.

 « Nous souhaitons faire passer un message de paix, d'amour, de partage et de solidarité », explique la présidente de la LFFM. « Le mot d'ordre était de souhaiter un meilleur avenir a toutes les femmes dans leur diversité. La connaissance de l'autre est indispensable. L'être humain est l'ennemi de ce qu'il ignore », ajoute Hela Khomsi. 

Avec une première édition réussie, la LFFM compte bien reproduire chaque année son opération « Une rose, un sourire ». 

 Source : Saphirnews