Posté le 30 janvier 2012 (lectures 1,016)
LFFM: Communiqué du 28 Janvier 2012
Communiqué du 28 Janvier 2012 : Projet de loi adopté le 17 Janvier 2012

La Ligue Française de la Femme Musulmane se doit de réagir à l'adoption, par le Sénat, du projet de loi visant à étendre l'obligation de neutralité aux structures privées en charge de la petite enfance [1]. Le projet de loi, initié par Mme Françoise Laborde [2] (RDSE - Haute-Garonne) et les membres du groupe du Rassemblement Démocratique et Social Européen, a finalement été adopté le 17 Janvier 2012, et nous le déplorons vivement.



Nous souhaitons exprimer notre indignation et notre mécontentement, face à l'adoption de cette loi, radicale et discriminatoire. Nous sommes convaincues que les répercussions de cette loi seront négatives pour nombre de citoyennes françaises, et augmentera le sentiment d'exclusion de la femme musulmane. Ces atteintes identitaires répétées nous préoccupent au plus haut point et nous nous interrogeons sur la nature des intentions d'une société qui cherche par tous les moyens à évincer une partie de ses citoyens.

Nous sommes intimement convaincues que les Politiques de ce pays se servent du " voile " de la femme musulmane pour masquer les vrais problèmes de la société française et nous avons le sentiment que notre pays, la France, qui est censée être le pays des droits de l’Homme par excellence, veut asphyxier la femme musulmane en s’immisçant dans sa vie et en la bouleversant.

Nous avons l’espoir que la situation change et que cesse enfin cette série de propositions et d'adoptions de lois intempestives exclusivement dirigées contre une partie de la société française.

Nous appelons la société française à enfin se réveiller et à être fidèle à ses valeurs originelles, celles qui ont fait d'elle ce qu'elle devrait être : le pays des droits de l'Homme, celui des principes républicains de Liberté, d'Égalité et de Fraternité.

La Ligue Française de la Femme Musulmane,
Le 28 Janvier 2012

Sources :
[1]  http://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppl11-056.html
[2] Françoise Laborde Sénatrice - Parti Radical de Gauche de la Haute-Garonne cf http://www.francoiselaborde.fr/