Posté le 11 janvier 2012 (lectures 1,387)
LFFM: La présence des musulmans en France
Par Safiya Meziani : La présence des musulmans en France
Le 8 Janvier 2011

Il nous faut faire le choix de nous engager dans la voie de l’ouverture et du dialogue. Redevenons « sujets » de notre Histoire. Prenons nos Responsabilités. Aujourd’hui il nous faut Etre et Témoigner.

Jamais l’Islam n’a fait autant parlé de lui que ces dernières années.Dans les médias, L’Islam fait l’objet de débats passionnés dans lesquels on peine à éviter les excès de jugement. La religion musulmane est sous les projecteurs, telle une menace désignée comme étant « Le péril de la France (1) »…



L’Islam est surtout « à la une » des craintes et des rejets.Nous assistons parfois impuissants à ce phénomène de stigmatisation sans relâche. On ne sait pas bien comment réagir, entre agressivité et pessimisme… Et l’on finit par écouter ceux qui ont fait de notre communauté un « objet d’étude » ; finement analysé par les journalistes, les chercheurs et bien souvent les politiques.

Les livres sont nombreux, les articles fusent, sans parler des émissions TV ! On y retrouve tout : Intégration/ Laïcité/Immigration/Banlieues et tous les « gros mots » tels que Radicalisme/ Communautarisme /Fondamentalisme/Intégrisme sans oublier Terrorisme… Sans discernement aucun, les français de confession musulmane, nous sommes fustigés de toutes parts. Dès lors, nous comprenons que notre religion est quotidiennement niée, réduite à la plus vulgaire des caricatures (2).


Face à cela, nous cultivons le complexe. Les autres parlent à notre place, il ne faut guère s’étonner (crise des banlieues (3), lois sur les signes religieux (4) …). On fait face à une « éthnicisation » voire même une islamisation des débats (5), l’islamophobie (6) devient monnaie courante. Qu’attendre d’autre que cette vision réductrice de l’ « être musulman », parasite de la dynamique sociale et politique dans la société française. Face au danger de repli et d’enfermement, une alternative est possible, celle qui engage notre Responsabilité.


Il nous faut faire le choix de nous engager dans la voie de l’ouverture et du dialogue. Redevenons « sujets » de notre Histoire. Prenons nos Responsabilités. Aujourd’hui il nous faut Etre et Témoigner. Etre c’est montrer combien notre spiritualité est source de Paix et d’Espoir. Un équilibre intérieur pour s’épanouir dans l’action de Justice et de Solidarité. Témoigner c’est construire notre discours, choisir les questions que l’on veut aborder.Faire entendre notre voix. Prendre part aux débats actuels avec notre éthique pour construire l’Avenir.


Quelle Présence voulons-nous ?


Quelle est la finalité de notre engagement au niveau individuel mais surtout au niveau collectif ? Il faut impérativement que nous ayons une vision claire de nos objectifs en répondant aux exigences de notre Foi.Qui sommes-nous ? Comment concevoir notre vie au sein de la société ? Quelle contribution sera la nôtre ? Pour l’avenir des musulmans en France, deux orientations : Définir notre Identité et promouvoir une citoyenneté « active ».


Le concept d’identité …


C’est un concept complexe qui nous offre une définition binaire celle de l’origine puis celle qui empêcherait les musulmans de s’intégrer car nous affirmons notre droit à la différence (ils sont différents c’est pour cela qu’ils ne s’intégreront jamais… comme dirait l’autre (7) !). Comment définissons-nous notre identité musulmane ? C’est une identité qui se veut ouverte, sans complexe.Clarifions ce concept d’identité afin de définir notre engagement. Etre musulman français c’est vivre sa spiritualité, développer une lecture de nos textes à la lumière du contexte national, témoigner, agir et participer à la vie sociale.


La nécessaire participation active …


Ainsi, vivre notre identité musulmane passe par la compréhension de la société dans laquelle nous nous inscrivons. Connaître son contexte de vie pour orienter notre compréhension de la Foi qui nous anime, pour aller vers une lecture appropriée et actualisée de nos propres sources scripturaires. Penser notre éthique musulmane dans le respect des lois de notre société. Il s’agit de promouvoir le Bien, s’engager pour plus de dignité et de justice sociale.Tout simplement devenir citoyens en participant aux dynamiques sociales et politiques de notre pays. Agir c’est comprendre l’environnement dans lequel nous vivons !


Notre engagement repose sur notre Responsabilité citoyenne. Il faut encourager le développement de partenariat actif avec tous les acteurs de la société.Cette collaboration au niveau social, politique, culturel et artistique renforce la légitimité de notre présence.Le tissu associatif est l’un des moyens d’agir pour montrer la force de notre engagement.Ce n’est nullement une finalité. Et nous devons porter des défis à l’intérieur même de notre communauté. Avoir une meilleure connaissance de notre contexte national, promouvoir la formation islamique au regard de notre contexte européen (8).


Nous sommes en mesure d’apporter notre contribution à notre société dans tous les domaines, en se basant sur nos valeurs, la fraternité, la solidarité. En somme, notre présence doit être une véritable richesse…. L’engagement citoyen et politique c’est commencer par exiger des politiques, demander des comptes, questionner les choix de politique sociale.Etre citoyen afin de participer avec les autres à réformer la société. Une participation au débat pour une authentique citoyenneté !



Par Safiya Meziani, Secrétaire Générale de la Ligue Française de la Femme Musulmane
Article paru dans Oumma.com : http://www.oumma.com/La-presence-des-musulmans-en

Notes :

(1) Appelé aussi le « péril islamique » ou le « péril vert ».

(2)Affaire des Caricatures publiées dans le Journal danois Jyllands-Posten le 30 Septembre 2005.

(3)« Violences urbaines » dans les banlieues françaises à l’automne 2005.

(4)Loi du 15 Mars 2004 et loi du 11 Octobre 2010.

(5)Monsieur Islam n’existe pas. Pour une désislamisation des débats, Dounia Bouzar, Hachette Littérature 2004

(6)La Nouvelle Islamophobie, Vincent Geisser, Editions La Découverte, Septembre 2003.

(7)Eric Zemmour, journaliste du « service public » qui se fait le porte-voix de cette thèse raciste et stigmatisante.

[8] Etre Musulman Européen. Tariq Ramadan, Editions Tawhid, 1999.[8] Etre Musulman Européen. Tariq Ramadan, Editions Tawhid, 1999.