Posté le 10 septembre 2009 (lectures 3,951)
LFFM: Le couple : le défi de vivre à deux
Aujourd’hui vivre en couple apparait comme  une aventure hasardeuse et courageuse.

Beaucoup d'intervenants sociaux estiment que les nombreux échecs conjugaux, les familles brisées et la dénatalité font partie de la «nouvelle société». Pourtant, face à cette vague de défaitisme, beaucoup se préparent encore à vivre à deux, à former un couple, à cheminer ensemble vers l'horizon d'une famille qui prend corps et s'établit.
Vivre en couple aujourd’hui, loin d’être facile, car reste d’abord la construction d’un projet de toute une vie, ça se prépare, ça se construit et ça s’entretient.

Et c’est  dans le cadre d’un séminaire pour la préparation au mariage que  Farida Kaced, psychologue et conseillère en relation conjugale a bien voulu nous éclairer sur ce point en répondant à nos questions sur le défi « de vivre à deux aujourd’hui ».



Q :Quelles sont les motivations qui vous poussent à organiser ce séminaire?

Mes motivations s'articulent autour de trois axes.
            En discutant avec nos frères et soeurs célibataires, on peut constater un manque de maturité lors du choix de leur conjoint. Ils sont très influencés par les médias et se fixent ainsi sur des détails en oubliant les priorités que sont la religion et le bon comportement chez la personne. Cette situation m'attriste car se centrer sur la beauté ou le compte bancaire d'une personne ne permet pas de garantir la stabilité du couple. C'est un  leurre!
 
            D'autre part, vivre dans une société occidentale nous fait oublier nos droits et devoirs en tant qu'homme et femme musulmans. Il est toujours bon de les rappeler.

 Enfin, lorsque nous avons un projet, nous préparons et envisageons tous les paramètres à court et à moyen terme. Mais lorsqu'il s'agit du mariage, autrement dit de la moitié de notre foi,  il y a un comme un vide. Nous sommes des spécialistes de l'organisation de la fête de mariage sans en oublier un détail mais on ne se soucie guère du plus important, l'après mariage. C'est incroyable ! Comme si les éléments les plus importants étaient les préparatifs de la cérémonie de mariage et la cérémonie en elle-même. Ainsi, on ne doit pas s'étonner que le divorce dans notre communauté gagne du terrain dans la mesure où ne s'interroge pas sur les bons éléments et qu'on ne s'y prépare pas. 
            A ma connaissance, il n'y a pas de séminaire de préparation au mariage et il me semble fondamentale de s'attaquer à ce chantier et de tenter d'enrayer l'augmentation du nombre de personnes en souffrance au sein des couples musulmans.
            Le manque de sincérité et de maturité lors du choix du conjoint, une méconnaissance de l'autre sexe et de notre rôle en tant que mari et femme, l'adhésion à une idéologie égocentrique du tout jetable ainsi qu'une idéalisation du mariage au quotidien font certainement partie des causes les plus importantes d'échec et de frustration.

Q :Pourquoi aujourd'hui plus qu'hier, vivre en couple est un vrai défi?


            Vivre en couple constitue un véritable CHALLENGE pour deux raisons principales. D'une part, la valeur de base de la société a changé. Ce n'est plus la famille mais l'individualité qui prime. La réalisation et la conversation de notre individualité sont devenues primordiales dans la société actuelle. Nous ne sommes plus prêts à renoncer à notre individualité pour vivre avec quelqu'un. Il est évident que nous sommes dans une époque qui met l'accent sur l'autosatisfaction (dont le partenaire n'est que l'instrument) et non sur l'expérience réciproque des émotions multiples dues à la relation.
            Puisque la société hypertrophie l'individualisme et atrophie les sentiments de don de soi et notre proportion à aller vers l'autre, il devient de plus en plus difficile de construire une vie de couple.
            D'autre part, être un mari ou une épouse est un travail de tous les jours et de tous les instants. Ainsi, le mariage nécessite des efforts continuels.

 Q :Quelles sont, selon vous, les conditions à une bonne préparation au mariage ?

            Premièrement, le mariage constitue un acte d'adoration en représentant la moitié de notre foi. Ainsi, se marier pour DIEU est fondamental en se faisant accompagner par la prière de consultation lors du choix de notre conjoint.
            Ensuite, avant de chercher un conjoint, il convient de se chercher soi-même. Cette connaissance de soi permet de trouver plus facilement son conjoint. Si je sais qui je suis, quelle est ma personnalité avec mes qualités et mes défauts, quelles sont mes attentes, que suis-je prêt ou prête à offrir, alors je pourrai affiner ma recherche et mieux me présenter lors d'une rencontre. 
            Cette dernière implique d'être honnête et sincère vis à vis de soi-même et vis à vis de la personne que l'on rencontre. Il faut être franc et direct. Nous avons malheureusement tendance à nous montrer sous notre plus beau visage lors des rencontres. Quelque temps après le mariage, on redevient les êtres humains que nous sommes naturellement avec des qualités et des défauts et c'est là que les difficultés commencent.
  
Q :Pensez-vous que la femme musulmane est plus sensible à ce sujet qu'une autre femme ?

 
            Ce qui peut-être difficile pour une femme musulmane est la collision entre la tradition héritée des parents, la religion et son vécu en France. Elle doit essayer de faire la part des choses en prenant ce qu'il y a de mieux à ces niveaux là.

Q :Les couples musulmans sont-ils, selon vous, à l'abri des problèmes conjugaux car ils sont musulmans ?
 
            Beaucoup d'éléments contribuent à façonner la personnalité d'un homme et d'une femme: son milieu, son éducation, son origine, son approche de la religion...Ainsi, les musulmans ne se définissent pas uniquement par la religion. 
Ils sont des êtres humains avant tout avec des qualités et des faiblesses.
Par conséquent, ils ne sont pas épargnés par les conflits conjugaux, situation constatée par la présence de nombreux divorces au sein de la communauté

Q : Comment pouvons-nous procéder pour que notre couple soit heureux ? Comment créer et maintenir une relation satisfaisante, durable et épanouissante dans le couple musulman ?

L'élément le plus fondamental à mes yeux, est d'abord de se marier pour DIEU et de considérer le mariage comme un acte d'adoration via le comportement et les gestes du quotidien.

Ainsi, il ne faut pas idéaliser notre conjoint et le mariage. C'est un Jihad qui demande des efforts permanents. En effet, il est important que chaque conjoint respecte l’autre et lui donne de la valeur. Cela implique d'accepter l'autre comme il est, en se focalisant sur ses qualités et en minimisant ses défauts. 

Le couple est un processus, il n'est pas figé bien au contraire. Une fois marié, c'est là que le véritable travail commence. C'est bien notre capacité à réorganiser la structure du couple, à trouver des buts communs que dépend l'avenir du couple. Pour cela, la communication dans le couple est vitale. Elle implique d'écouter l'autre, ses besoins, ses attentes, de comprendre son fonctionnement et de se réajuster en permanence tout en sachant pardonner pour être plus proche de son conjoint et d'ALLAH swt. 

Essayons de faire la part des choses au sein de notre couple entre ce qui paraît essentiel et superficiel. Concentrons-nous sur les éléments importants et pas sur les petits détails du quotidien.


Q :Le couple idéal un mythe?

Le mythe du "prince charmant" a baigné notre enfance et malheureusement pour certaines, il continue de perdurer à l'âge adulte.
DIEU a doté chacun de qualités et de défauts. Par conséquent, l'être humain idéal n'existe pas. Dans la mesure où un couple est constitué de deux êtres reliés par un lien, le couple idéal n'existe pas.
Mais avant tout, le mariage constitue une "école de la vie" où on apprend à grandir, à se surpasser pour être plus proche de soi, de l'autre et du Tout Puissant. Il est source de richesse et de bonheur intérieur et spirituel si nous sommes prêts et prêtes à "retrousser" nos manches, avec l'aide de DIEU.

Comme nous venons de le voir, il n’y a pas de secret miracle ni de potion magique pour vivre heureux à deux.
 Vivre en couple nécessite  un engagement des deux cotés et son succès dépend d’un équilibre constant entre les deux partenaires qui se complètent et s’affirment l’un pour l’autre et l’un avec l’autre loin de toute domination ou rapport de force et une union bénie par Allah Sobhano est la meilleure des unions.