Posté le 06 juillet 2009 & (lectures 1,973)
LFFM: Paix à l'âme de Marwa al-Sharbini, victime de l'islamophobie en Allemagne

Le Forum Européen des Femmes Musulmanes (EFOMW, dont la LFFM est la délégation française) dénonce fermement l'acte barbare et le crime raciste commis sur la victime et défunte Marwa al-Sharbini, qui se trouvait au tribunal en procès d'appel suite à une affaire contre un criminel raciste ayant proféré l'été dernier des injures et des propos islamophobes à son encontre.

Ce criminel raciste n’a pas admis la décision du tribunal qui l'a condamné à payer une somme d'argent, et a saisi la Cour d'appel où, lors de son procès, il a mis à exécution son crime odieux en poignardant la victime dans l’enceinte même du tribunal allemand le 1er juillet 2009, sous les yeux des juges et de la police allemande.

 
 


Cette mère de famille, pharmacienne d'origine égyptienne, est venue en Allemagne en compagnie de son mari avec l'espoir qu'il termine son doctorat et qu'ils retournent chez eux ; mais elle repose maintenant dans un cercueil, son mari hospitalisé à cause des blessures graves qu'il a subies et son fils blessé mais surtout traumatisé par la scène qui s'est déroulée devant lui.

C'était une famille heureuse, bien intégrée, qui rêvait d'un bel avenir mais l'extrémisme et le racisme en a voulu autrement et a détruit le bonheur de cette famille. Cette islamophobie menace désormais chaque musulman, en Allemagne mais aussi dans toute l'Europe où les musulmans sont victimes d'amalgames et d'hostilité, de la part même des responsables politiques.

Le Forum Européen des Femmes Musulmanes considère que cette atteinte à la vie de Marwa est un événement douloureux qui exige de chacun de nous et en particulier des responsables politiques et de la société civile une ferme dénonciation de ce crime et une ferme détermination à lutter contre l'islamophobie pour enfin débarrasser notre société européenne de ce mal désastreux qui ronge son unité et qui menace sa paix et sa cohésion.

 

Le fait qu’un tel drame puisse se dérouler au sein même d’un tribunal porte atteinte à l'image de la justice allemande et ouvre la voie à la méfiance et au doute concernant le sérieux de son service de sécurité.

 


 

EFOMW, Bruxelles le 6 juillet 2009