Posté le 12 janvier 2009 (lectures 1,557)
LFFM: Communiqué de Presse du EFOMW
Communiqué de presse du EFOMW : "Soutenir Gaza est un devoir... L'abandonner est un crime contre l'Humanité"

 
L’appareil de guerre israélien continue son crime d’épuration massive contre Gaza et ses habitants désarmés, après lui avoir infligé un blocus étouffant, les privant des besoins basiques de subsistance, des mois durant.



Cet arsenal militaire est déployé contre des civils, sans épargner ni femmes, ni personnes âgées, ni mêmes les enfants. Des milliers de blessés, ainsi que des centaines de milliers de sans abri ne trouvent aucune structure pour s’y refugier, après la destruction des maisons, lieux de cultes et même les écoles.

Israël défie toutes les lois et conventions internationales et fait fi de la décision du Conseil de Sécurité, qui n’a toujours pas réussi à l’obliger d’arrêter ce massacre qui compte chaque heure plus de victimes et qui annonce une nouvelle catastrophe humanitaire, se rajoutant à toutes les autres que subit ce peuple dans sa résistance contre le colonisateur.
Le Forum Européen des Femmes Musulmanes rappelle

  • Le droit des Palestiniens à défendre leur liberté et à résister contre l’occupant, un droit garanti par les conventions internationales,
  • La responsabilité qui incombe aux institutions internationales à dénoncer ce massacre comme crime contre l’Humanité, et déployer tous les moyens pour l’arrêter,
  • Aucune paix n’est tenable sans justice, liberté et droit à la dignité.
Le Forum Européen des Femmes Musulmanes demande

  • L’arrêt immédiat des opérations contre Gaza,
  • Le lever du blocus,
  • L’ouverture les points de passage avec la bande de Gaza,
  • L’application des décisions des Nations Unies par Israël, sans aucune condition, sous peine de sanctions internationales.
Le Forum Européen des Femmes Musulmanes interpelle 

  • Les institutions de l’Union Européenne à jouer un rôle primordial dans la résolution du conflit,
  • Toutes les ONG qui travaillent dans le cadre du dialogue et la paix, et toutes les forces vives du monde entier, ainsi que les justes de toute part, partageant les valeurs des droits de l’Homme, d’entente, de paix, de justice et de liberté, de se mobiliser contre cette tragédie humaine,
  • Les médias à assumer leur noble mission et à faire parvenir à l'opinion publique la réalité de ce qui se passe sur le terrain, en toute objectivité.