Posté le 10 avril 2008 & (lectures 2,119)
LFFM: Actualité littéraire :
"Les filles voilées parlent" de Ismahane Chouder, Malika Latrèche et Pierre Tevanian : Ce livre est l’aboutissement d’une dynamique collective qui s’est retrouvée autour de luttes communes. Il ne traite pas de « la question du voile », mais de la question du droit. Il met en avant l’expression d’une discrimination, d’un racisme, d’un sexisme qui s’attaquent au corps des femmes. Ce livre a tenté de réparer une injustice : donner la parole aux principales concernées. L’objectif était que ces femmes ou ces filles se ré approprient la parole souvent confisquée, qu’elles réaffirment par là même leur dignité et leur humanité.
  
Ce livre est un témoignage de femmes libres, libres de leur choix, de leur parole, de leur voix d’émancipation, de leur féminisme…  « Mais  au-delà de la diversité des tempéraments, des origines sociales, des contextes familiaux, des itinéraires spirituels et des parcours scolaires et professionnels, ce qui relie toutes ces filles et ces femmes, c’est l’expérience intime et violente de la stigmatisation ». Cette quarantaine de témoignages racontent que cette loi du 15 mars 2004 sur l’interdiction des signes religieux ostensibles fut synonyme tout simplement d’humiliations, d’exclusions, d’injures ou même d’agressions.

  
 Voici 3 vidéos très courtes qui vont vous permettent d'en appréhender l'idée principale :

cliquez ici pour voir la première vidéo

Cliquez ici pour voir la deuxième vidéo

Cliquez ici pour voir le troisième vidéo
  
Pierre Tévanian a supervisé l'écriture de ce livre, il est engagé dans divers collectifs dont certains défendent la dignité de la femme musulmane.
Il a également participé au documentaire Islam, un racisme à peine voilé.

Les Filles voilées parlent,
Editions la Fabrique, 2008. 18 euros.
Disponible sur Amazone.fr