Posté le 18 février 2008 (lectures 2,013)
LFFM: Communiqué : Visite de la délégation de l’EFOMW au Vatican
      Communiqué : Visite de la délégation de l’EFOMW au Vatican


    Dans le cadre de son projet d’activités de l'année 2008, dédiée au dialogue et à l’échange interculturel, une délégation de l’European Forum Of Muslim Women (la direction accompagnée de ses représentantes en Italie, Grèce, Irlande, France (représentée par la Ligue Française de la Femme Musulmane), Espagne, Allemagne, Grande Bretagne, Danemark et en Suède) a eu l’occasion de rencontrer Monseigneur Pierre Luigi Celata et Monseigneur Khaled B. Akasheh, responsables dans la commission du dialogue interreligieux au sein du Vatican.


Une partie de la direction du EFOWM et Monseigneur Pierre Luigi Celata et Monseigneur Khaled B. Akasheh




    Après un accueil chaleureux, des présentations et des remerciements, Noura B. Hamouda Jaballah, présidente de l’EFOMW a pris la parole pour rappeler l’importance d'un dialogue constructif qui doit se baser sur des critères incontournables tels que le respect mutuel, la compréhension réciproque, loin des préjugés et des amalgames. Elle a appelé aussi à l’entraide afin de protéger la sacralité des symboles et de respecter les convictions religieuses dans nos sociétés pour un meilleur vivre ensemble et un renforcement du lien social.

    Dorsaf Ben Dhiab, Secrétaire Générale de l’EFOMW, a ensuite pris la parole pour exprimer la conviction profonde du European Forum Of Muslim Women dans le dialogue et dans le rôle essentiel de la femme dans la réussite et la pérennité de cette culture du dialogue puisqu’elle est la source de transmission de l’héritage des valeurs aux générations futures.


    Monseigneur Pierre Luigi Celata a rappelé de son côté que la foi renforce le croyant dans sa citoyenneté et que la liberté doit absolument mener à la responsabilité. Il a insisté sur le fait que les familles religieuses sont appelées toutes ensemble et au-delà des religions, à œuvrer pour protéger la dignité humaine et contribuer à la construction de la paix entre les peuples et partout dans le monde, avec la compréhension réciproque et un respect mutuel.

Rome, le 15/02/08



Monseigneur Pierre Luigi Celata