Posté le 22 janvier 2008 (lectures 1,393)
LFFM: Solidarité Gaza
 La bande de Gaza, placée sous blocus total par Israel depuis le 17/01/2008, était frappée d'importantes coupures d'électricité depuis le 20/01/2008.
Or, elles ont causé l'arrêt de l'unique centrale du territoire, qui fournit 30% de sa consommation.
Les gazaouis sont plongés dans le noir, mais pas seulement... (lire la suite ci-dessous)



C’est donc dans l’obscurité que les habitants de Gaza font la queue pour acheter des bougies.
Aujourd’hui, la crise n'est pas seulement politique, sociale et économique. Elle est aussi humanitaire. La situation dans les hôpitaux pourrait suffire à illustrer l’ampleur du désastre : des médecins regardent leurs malades mourir devant leurs yeux… des opérations sont annulées, les blocs opératoires ne pouvant pas fonctionner sans électricité… etc

Ce blocus a déjà tué 72 personnes à cause de la pénurie des médicaments et de l’impossibilité de transférer les patients à l’étranger. Désormais, à cause de cette "coupure d’électricité", les hôpitaux de Gaza sont submergés et impuissants. Ainsi, aucun gazaoui n'est épargné par ce violent évenement, de même que les endroits censés pouvoir offrir un minumum d'humanité en toute circonstance... Les gazaouis sont en danger... 


En tant que personnalité morale et sociale, la Ligue Française de la femme Musulmane rejoint les injonctions de l'ONU dénonçant ce blocus dangereux, et appelent à une prise de conscience et un soutien au peuple palestinien, et de manière urgente aux gazaouis.

La Ligue Française de la Femme Musulmane souhaite témoigner ce soutien à travers un geste symbolique proposé par «  la campagne européenne pour lever le siège de Gaza ».
En effet, par solidarité avec le peuple palestinien, nous attirons ici l’attention de tous ceux qui se préoccupent du sort de ce peuple assiégé de Gaza, à l’importance de réagir et de participer à cette campagne symbolique sous le slogan «  Nous sommes tous Gaza » appelant à éteindre les lumières et allumer les bougies le jeudi de 20h à 20h20, en signe de protestation contre la souffrance des innocents de Gaza et de l’injustice qu’ils subissent.

Vous pouvez organiser ce geste symbolique avec des amis ou des sympathisants de la cause palestinienne et ceci dans les maisons en famille, dans les mosquées, les églises, les associations et les fédérations…